2021 : Optimiser son SEO grâce une conception inclusive de sites web

28 Juin 2020 | Référencement naturel (SEO), UX design

L’inclusion signifie que chacun a la possibilité d’être inclus, qu’il ait un handicap ou non, ou une déficience mineure qui rend difficile ce que les autres peuvent faire.

Si vous décidez de construire ou de refondre votre site web, vous devez intégrer une conception inclusive. En tant qu’agence web professionnelle, nous recommandons de créer des personnalités d’utilisateurs et des modèles mentaux pour que votre projet reste centré sur l’utilisateur cible.

Les avantages d’une approche unifiée, holistique et inclusive comprenant le référencement, la convivialité, l’accessibilité, l’architecture de l’information et un contenu lisible sont illimités.

Pour les robots et pour les humains

En tant qu’agence de référencement, notre principale directive est de faire en sorte que les pages d’un site soient bien positionnées dans les pages de résultats des moteurs de recherche et ce, pour des termes de recherche spécifiques.

Si cette activité en tant que telle est complexe, elle l’est d’autant plus si les pages du site en question ne sont pas conçues selon les normes du W3C ou si elles ne sont pas correctement entretenues. Cela crée des problèmes de performance que les moteurs de recherche remarquent.

L’optimisation du référencement d’un point de vue global consiste à inclure l’expérience utilisateur. Il s’agit de travailler les pages dans leur ensemble plutôt que de traiter certains aspects. En soi, cette approche holistique existe depuis de nombreuses années. Néanmoins, elle n’est pas appliquée de manière universelle et la conception inclusive est encore moins connue.

Voici les différents aspects que prend en compte l’approche holistique :

  • L’accessibilité du site web ;
  • Le comportement des internautes ;
  • L’architecture de l’information ;
  • La conception de sites web persuasifs ;
  • Le marketing sur les réseaux sociaux ;
  • La rédaction de contenu.

Les éléments que les internautes peuvent voir, entendre ou avec lesquels ils peuvent interagir en utilisant un appareil connecté sont autant d’opportunités pour les spécialistes du référencement naturel.

En tenant compte de ces éléments, il est possible de voir au-delà des personnes que vous avez ciblées dans votre stratégie de marketing. Ainsi, vous pouvez inclure les personnes qui ont un handicap ou des déficiences mineures et pour lesquelles la recherche ou l’interaction avec les sites web sont difficiles sans une certaine assistance ou un logiciel ou appareil d’assistance.

Un marché cible bien plus large que vous ne l’imaginez

Contrairement aux idées reçues, un professionnel du référencement n’a pas à se préoccuper uniquement de classer les pages afin que ses clients génèrent des revenus. Il est essentiel de viser tous ceux qui recherchent votre site web.

Les internautes utilisent leurs ordinateurs et smartphones de manières diverses et variées. Des manières que vous n’aviez peut-être jamais envisagée. Surtout, tout le monde doit disposer d’un accès égal aux sites web et aux tâches. Par exemple, le téléchargement d’un billet pour un concert doit être le même pour tous. La commande d’un menu de sushis ou d’un nouveau canapé doit être accessible à tous. La réservation d’un service par une personne malvoyante doit être possible avec un lecteur d’écran sans aucune barrière. Une personne anxieuse à la recherche de remèdes naturels doit pouvoir vivre une expérience d’utilisation calme et ordonnée. Tous ces exemples illustrent l’impérieuse nécessité de prendre en compte l’ensemble des typologies d’internautes.

Saisir les opportunités offertes par la technologie

De nombreuses recherches ont été menées sur la manière dont les utilisateurs se comportent, parcourent des informations et mènent des activités sur la toile. Les avancées dans le domaine de l’apprentissage automatique ont conduit à des avancées passionnantes.

L’algorithme BERT, présenté par Google fin 2019, en est un exemple. De même que la recherche vocale pour la maison connectée, la transcription des podcasts et l’ajout de sous-titres aux vidéos, etc.

Dans le domaine de la conception inclusive d’un site web, il existe une infinité de facteurs à prendre en compte pour concevoir des pages web qui répondront avec succès à un résultat de recherche précis. Par exemple :

  • La sélection de polices ;
  • Le choix de couleurs et le moment où les utiliser ;
  • La manière d’indiquer aux téléphones portables comment afficher les pages ;
  • La manière de structurer le contenu des pages web pour une meilleure compréhension ;
  • L’endroit où placer les liens et les bouton d’incitation à l’action, etc.;

Ces questions doivent être intégrées et prises en compte à tous les niveaux. Dans le cadre de votre stratégie commerciale pour viser large. De la part de vos développeurs qui doivent être formés à la manière dont les personnes malvoyantes ou dépourvues de souris d’ordinateur naviguent sur les pages web. Dans le cadre de votre stratégie de marketing de contenu où vous devez vous demander si les internautes dont les cultures varient posent les mêmes questions ou choisissent au contraire des mots ayant des significations différentes.

Le travail d’un spécialiste du référencement consiste à aider les gens à prendre des décisions, que cela commence dans un moteur de recherche ou dès qu’ils arrivent sur une page web. L’un et l’autre ne sont possible qu’en comprenant réellement les internautes et leurs habitudes de comportement en ligne. Et notre responsabilité, en tant qu’agence professionnelle de SEO, est de vous le faire comprendre.

Traditionnellement, les entreprises passent des années à tester et à s’adapter à ce qu’elles pensent que leurs clients recherche. La conception inclusive d’un site web signifie que ces derniers fonctionnent pour tout le monde.

Les étapes vers une conception inclusive

Un site web ne fonctionnant pas pour tout le monde devient une cible facile et la notoriété de la marque peut en pâtir. Une entreprise qui ignore les besoins des utilisateurs le fait à ses propres risques.

La directive principale, qui vise à aider les visiteurs d’un site web à prendre de bonnes décisions lorsqu’ils se trouvent sur votre site, s’effondre lorsque le soutien dont ils bénéficient ou ont besoin est supprimé.

  • Les pages de votre site sont-elles lisibles sur appareil mobile ?
  • Votre site web tient-il compte des paramètres d’accessibilité des utilisateurs ?
  • Les internautes comprennent-ils le chemin qu’ils doivent suivre pour accéder à leur besoin ?
  • La compréhension de votre contenu est-elle une réalité ?
  • Les formulaires de contact de votre site sont-ils accessibles quel que soit le support ?

Observez vos concurrents et les autres marques de votre secteur d’activité. Ont-il des commentaires d’internautes se plaignant de ne pas pouvoir utiliser certaines fonctionnalités de leur site ?

L’agence web Sedigitaliser vous donne ci-après quelques suggestions pour une bonne conception inclusive d’un site web :

  • Proposez aux internautes plusieurs manières d’interagir avec votre marque. En effet, ne proposer qu’une solution vous ferait courir le risque de vous couper des personnes incapables d’y recourir. Ce peut être le téléphone pour une personne sourde ou, à l’inverse, le remplissage d’un formulaire pour une personne analphabète. Ainsi, outre le service clientèle, considérez un formulaire accessible ou un contact par e-mail. En somme, des solutions complémentaires ;
  • Lorsque vous optimisez des documents tels que les documents PDF, Microsoft PowerPoint ou Word, ils doivent également être accessibles. Adobe dispose d’un vérificateur d’accessibilité qui vous guide à travers les erreurs et vous aide à y remédier. Une alternative à ces documents, telle qu’une version HTML, permet de respecter la norme WCAG2.1.
  • Vérifiez le code source de votre site. Les balises <div>, <span> et <p> au lieu du balisage sémantique présentent des problèmes pour les lecteurs d’écran.
  • Restez fidèle à la nomenclature des pages classiques “Contact”, “À propos de nous” ou encore “Plan de site”. De nombreux utilisateurs recherchent des mots-clés ou des expressions spécifiques pour accéder rapidement à ces pages. En modifiant leurs libellés, ils ne peuvent pas les retrouver.
  • Respectez la hiérarchie de vos titres. Commencez le contenu principal de votre page par un titre de niveau 1 (<h1>), sans autre titre avant lui. Les sous-sections de la page doivent être des titres de niveau 2 (<h2>) et les sous-sections à l’intérieur de celles-ci doivent être marquées comme étant de niveau 3 (<h3>).
  • De même, aérez les longs paragraphes de contenu via des sous-titres, des puces, des images illustratives (avec des attributs alt), des phrases plus courtes et des paragraphes plus petits.
  • Pour les pages de news ou les articles de blog, faites apparaître un résumé ou un sommaire des points importants au début de page.
  • Les capacités sensorielles d’une personne ne doivent pas empêcher ou gêner la réception d’informations. Les hashtags en sont un exemple facile. Pour les phrases, mettez la première lettre de chaque mot en majuscule. Exemple : #ViveLesSushis.

La conception inclusive ouvre un monde de possibilités pour atteindre un marché cible encore plus grand. Il va au-delà de la simple facilité d’utilisation et des tactiques de conception persuasives. Investissez dans l’image de votre marque et relevez les défis marketing actuels toujours plus compétitifs.

Le référencement et le design inclusif vous offrent de grandes opportunités en 2020.

Pour aller plus loin