Link ninja

Définition

Le succès d’Internet et du digital ont propulsé le référencement naturel est au cœur des stratégies web. Pour jouir d’une excellente notoriété et d’un bon positionnement dans les pages de résultats des moteurs de recherche, il est important d’établir une campagne de netlinking (création de backlinks). Cet aspect du référencement est l’un des plus avantageux. Il existe plusieurs techniques pour accroître des liens entrants vers son site web comme le link ninja.

Qu’est-ce que le link Ninja ?

Le link ninja fait partie des stratégies de netlinking. Il se différencie des autres procédés sur deux points. Le premier, c’est qu’il n’est pas réellement considéré en tant que « technique de netlinking ». En réalité, il est une compilation de plusieurs méthodes. Le deuxième, c’est que cette technique ne se fait pas automatiquement, elle nécessite une présence humaine. En d’autres termes, le webmaster doit partir à la recherche d’un site sur lequel il installera son lien. Pour ce faire, il doit contacter le webmaster d’un autre site web. Si ce dernier accepte le projet, le webmaster pourra positionner son lien sur celui-ci. L’utilisation du link ninja permet de générer rapidement un trafic organique et facilite la mise en place des liens profonds. D'autre part, il permet au propriétaire du site d’avoir la main sur l’ancre de lien.

Quels sont les différentes techniques de link ninja ?

Les techniques de link ninja sont les suivantes :

  • Le Spamco ;
  • Les échanges de liens ;
  • Les annuaires ;
  • L’achat de liens ;
  • Les forums de discussion ;
  • Les commentaires sur les sites et les blogs ;
  • Les communiqués de presse.

Quelle est la limite du link ninja ?

Bien qu’efficace, de nombreux sites web/ blog repoussent les liens qu’un autre site inscrit sur le leur. Si certains discutent ouvertement avec les propriétaires de ces sites pour refuser leurs propositions, d’autres décernent l'attribut « nofollow ». Ce dernier n’est autre qu’un code ajouté au lien pour notifier les moteurs de recherche que celui-ci ne doit pas être considéré dans le calcul de référencement.