Link farm

Définition

Figurer parmi les meilleurs résultats de Google est l’objectif numéro un pour la plupart des propriétaires de sites web. Si autrefois la question de la pertinence a été facile à aborder pour les sites web. Actuellement, la question de la pertinence s’avère délicate compte tenu de la complexité des algorithmes des moteurs de recherches. Face à ce constat, de nombreux webmasters usent de techniques controversés comme le link farm.

Qu’est-ce que le link farm ?

Par définition, le link farm (ferme de liens en français) désigne un ensemble de pages ou un ensemble de site web reliés entre eux par le biais de liens. En d’autres termes, le link farm est un procédé où les référenceurs peuvent fabriquer des liens librement menant de leur site à un autre de sorte qu’ils forment un seul et unique bloc. Le but principal est de favoriser le référencement et la popularité de chaque page ou de chaque site.

Si l’efficacité de cette technique n’est plus à démontrer, elle reste tout de moins une stratégie d’optimisation apparentée au Black Hat SEO.

Quelles sont les limites du link farm ?

Dans la plupart des cas, les fermes de liens sont utilisées en tant que stratégie pour booster le référencement des contenus web : annuaires de fermes de liens, networking de fermes de liens ou encore affiliation aux fermes de liens. Si le mode de fonctionnement de ces trois techniques est différent, leurs objectifs communs sont de cumuler un maximum de visibilité et de pertinence. Pour ce faire, les webmasters mettent en place un réseautage de sites ou de pages, joins entre eux par des liens. C’est pourquoi le link farm concorde avec le système de l’algorithme PageRank.

Le problème avec cette forme de technique, c’est qu’elle enfreint les guidelines des moteurs de recherche. Ces derniers sont connus pour être intransigeants en matière de SEO notamment en matière des liens. Les fermes de liens sont considérées comme du spamdexing. L’utilisation du SEO non-bio est fortement punissable par les moteurs de recherches. Les liens obtenus artificiellement peuvent entraîner des lourdes conséquences : d’un simple déclassement dans la SERP à l’effacement d’une page d’un site en entier.