Lien mort

Définition

Les liens morts ou liens rompus sont une réalité présente sur de nombreux site web. Bien qu'ils ne constituent pas un problème au demeurant, ils entachent néanmoins l’image générale d’un site. Les internautes ne seront pas en mesure d’obtenir des réponses à leurs requêtes. Ainsi, les moteurs de recherches estimeront que le site n’est pas pertinent et les conséquences peuvent aller d’une simple baisse trafic jusqu'à une chute de positionnement.

Qu’est-ce qu’un lien mort?

Par définition, un lien mort est le produit d’un dysfonctionnement des liens hypertextes. Lorsqu'un internaute clique sur un lien mort, ce dernier s’exprime par une erreur 404. En d’autres termes, la page n’est plus disponible voir inexistante et n’a pas pu être trouvée. L’internaute sera donc contraint de changer de site car la ressource de celui-ci est introuvable.

Les causes du lien mort sont innombrables mais les plus récurrentes sont : un défaut de création de l’hyperlien, une suppression des fichiers dans l'espace d'hébergement, des modifications de la structure de l’URL, des redirections inexactes, des changements effectués sur les sites par lesquels vos liens se redirigent, des déplacements de contenu ou encore des mises à jour mal effectuées.

Comment réparer un lien mort ?

Avant de procéder à la réparation des liens défectueux, la première étape est de les identifier. Pour cela, vous pouvez utiliser des outils tels que Xenu, Ryte, W3C Link Checker, etc.

Une fois que vous les avez repérés, vous pouvez désormais les restaurer en utilisant les différentes techniques suivantes :

  • La technique manuelle : elle s’applique surtout aux liens dont la création comporte des fautes de syntaxes dans l’URL ;
  • La technique du « bloc » : cette méthode fait référence aux erreurs de frappes provoquées par l’automatisation du CMS ;
  • La technique des redirections : nommée également redirections 301, elle concerne les problèmes de contenus inaccessibles par le lien qui lui est attribué. Cependant, il demeure actif par un autre lien situé sous les URL ;
  • La technique de suppression : elle s’adresse à tous les liens brisés dont la ressource n’est plus disponible.