Duplicate content

Définition

Le duplicate content est un phénomène qui sévit le domaine du référencement depuis longtemps. Chaque année, des millions d’entreprises font appel à cette technique ou tentent de le combattre afin d’assurer la visibilité de leurs les pages sur les moteurs de recherches. Si certains le considèrent comme un moyen d’alimenter leurs contenus web, d’autres le voient en revanche comme un danger à la réputation de leurs œuvres.

Qu’est-ce-que le duplicate content ?

Le « duplicate content » aussi appelé contenu dupliqué désigne un contenu identique et déjà présent sur une autre page web. Il peut s’agir de pages d’un même site ou bien de sites distincts. De même, le contenu peut être partiel ou intégral.

Ainsi, faire du contenu dupliqué c’est l’action par laquelle on reproduit frauduleusement des éléments d’une page web ou d’un site. A l’instar du plagiat, l’utilisateur reprend plusieurs composants de la page originale afin de créer un texte nouveau et prétendra créer le contenu de ses propres soins.

Pour remédier à cela, Google détecte automatiquement le taux de similarité entre les pages indexées sur le web. Ainsi, il prendra uniquement en considération le contenu original et isolera les contenus dupliqués, en analysant les dates de mise à jour des sites.

Quels sont les risques avec le duplicate content ?

La présence d’un duplicate content au sein d’un site peut engendrer des répercussions diverses et variées. Le site pourra ainsi perdre du crédit au profit de ses concurrents ainsi qu’aux yeux des prospects potentiels qui lui préfèreront aux sites avec des contenus fiables. Le site au contenu dupliqué pourra également subir une action manuelle de la part de Google, ce qui le rendra faiblement visible sur les moteurs de recherche. Par ailleurs, dans un cas extrême, le site et son propriétaire pourront être poursuivis en justice pour atteinte au droit d’auteur. En effet, tous les contenus du web sont protégés par la loi, sur la base du code de la propriété intellectuelle.

Constamment à la recherche d’un contenu unique afin de satisfaire les utilisateurs avides d’informations, Google et les autres moteurs de recherche sont en chasse  constante envers les contenus plagiés. Ils n’hésiteront pas à bannir la moindre page calquée ou bien à la mettre au dernier rang de la liste des résultats de recherche.

Comment limiter le duplicate content ?

Pour qu’une page ou un site ne soit pas pointés du doigt, son propriétaire doit tout simplement éviter de faire du « copy-paste » d’un autre contenu web. De cette manière, son œuvre ne sera pas qualifié de duplicate content. Si on se retrouve en panne de créativité, il est possible de prélever quelques idées d’un autre site mais il faut prendre soin de les reformuler de sorte qu’elles donnent un contenu original. Ainsi, les moteurs de recherches et les utilisateurs ne soupçonneront pas la présence d’un contenu "inspiré".

Pour limiter cette pratique, il est donc nécessaire d’utiliser des outils détecteurs de plagiat afin de s’assurer que son contenu est bien unique. Effectivement, il arrive qu’un rédacteur utilise sans le savoir une succession de termes déjà présents sur d’autres pages. Dans ce cas, son contenu web risque d‘être considéré comme une duplication.

Ces outils permettent aussi de sécuriser le contenu du site. En cas d’infraction, le possesseur de la page originale pourra contacter Google et demander la suppression de la page copieuse.