Black Hat

Définition

Si l'efficacité du Black Hat n’est pas à prouver, c'est parce que ses techniques exploitent les faiblesses des algorithmes des robots des moteurs de recherches.

Qu’appelle-t-on Black Hat SEO ?

En SEO, il existe trois types de techniques de référencement naturels : le White Hat SEO, le Grey Hat SEO et le Black Hat SEO. Les deux premières notions sont en accord avec les règles régissant les moteurs de recherches. Les fameuses Guidelines de Google. Mais il faut être patient car elles apportent des résultats à long terme. Les techniques Black Hat sont moins éthiques. Par contre, les résultats se constatent rapidement.

Le Black Hat SEO est une stratégie digitale effectuée par un site web dans l’objectif de faire progresser sa visibilité et par la même occasion, booster son trafic. L’ensemble de ces techniques d’automatisations procèdent à une détection des faiblesses des algorithmes des robots d’indexation de Google. Une fois repérées, celles-ci vont être exploitées à l’avantage du site web. Les résultats peuvent être étonnants au niveau du positionnement. Dans certains cas, on assiste même à une “suroptimisation”.

Mais un tel positionnement en un laps de temps ne persiste pas. En effet, Google figure parmi les moteurs de recherches les plus perspicaces au monde. Il ne cesse d’émettre des mises à jour au niveau de ses algorithmes. Il arrive facilement à réformer les failles et il observe tous les ceux qui ont profité de celles-ci. Les sanctions varient selon l’aggravation des infractions commises, allant de la déchéance de postions jusqu'à la suppression totale du site en question.

Quels sont les techniques les plus utilisés dans le cadre du Black Hat ?

Les techniques de Black Hat SEO sont illimitées, mais les suivantes sont les plus observées :

  • Cloaking : technique qui vise à configurer des pages différentes pour les robots d’indexation et les internautes. Dans le cas du Black Hat SEO, les pages sont présentées aux robots de manière à ce qu’elles remplissent toutes les chartes d’optimisation. Par contre, ces pages sont invisibles pour les internautes ;
  • L’emploi de redirections douteuses ;
  • Keyword stuffing : le bourrage de mots clés dans un contenu ;
  • Duplicate content : technique interdite en raison des droits d’auteurs. Pourtant, le Black Hat utilise cette technique afin d’accroître sa visibilité plus rapidement ;
  • Le spamming dans les commentaires (blogs, forums, etc.) ;
  • L’emploi excessif de link wheels : technique destinée à créer des backlinks utile pour le positionnement d’un site web ;
  • Le spam referer ;
  • Le piratage d’un site web : utilisation de la popularité d’un site pour un autre ou d’une insertion des liens cachés à l’intérieur d’un site ayant un excellent trafic.